M2i BIOCONTROL - PIEGE MINEUSE DU MARONNIER

ref 6166M

En savoir plus

22,00 € HT

En stockEn stock

Description& caractéristiques

EXPERTDescriptif

piège à phéromones contre la mineuse du marronnier : petit papillon de 3 à 5mm dont les larves causent un brunissement

voire une chute totale des feuilles de marronniers en été

 

 

 

<?xml:namespace prefix = "o" ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

 

LA MINEUSE DU MARRONNIER : (Cameraria ohridella)

 

Ce petit papillon (3 à 5 mm) a colonisé toute l’Europe en près de 20 ans. De couleur brun ocre, il possède des ailes antérieures longues et présentant des stries argentées, et des ailes postérieures frangées. Ses larves mineuses causent un brunissement voire une chute totale des feuilles de marronniers en été.

Les premières larves, conservées pendant l’hiver dans les feuilles tombées au sol, éclosent début à mi-avril dès que les températures sont supérieures à 12°C pendant plus de 2 jours. Les femelles émettent des phéromones pour attirer les mâles et les papillons se retrouvent sur le tronc pour l’accouplement. Une semaine plus tard, les femelles vont pondre leurs oeufs sur les feuilles. Les larves apparaissent 10 jours plus tard et pénètrent dans la feuille en creusant une mine, qui est visible sous forme de tâche blanche qui va progressivement jaunir puis brunir. Cameraria ohridella réalise ainsi généralement 3 cycles par an, avec des pics d’infestation début à mi-avril, puis mi-juin, début août et enfin fin septembre-début octobre. Les chrysalides peuvent survivre pendant 2 à 3 ans dans les feuilles tombées au sol.

Son hôte principal est incontestablement le marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), mais il peut aussi s’attaquer à d’autres espèces de marronniers (A. turbinata, A. octandra, A. glabra, A. sylvatica, A. pavia) ou encore à l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus).

 

Stratégie de détection : le monitoring par phéromones

Les phéromones sont des substances secrétées par un insecte et qui, reçues par un individu de son espèce provoquent une ou plusieurs réactions spécifiques. Le monitoring par phéromones sexuelles attire et piège les mâles afin de détecter l’arrivée éventuelle d’un insecte représentant une menace pour la culture. Cela permet de pouvoir déclencher à temps une intervention curative si besoin ou de mesurer l’efficacité d’un traitement en vérifiant la présence ou non du ravageur sur la parcelle, ou de suivre le niveau d’infestation.

 

Avantages

Efficace/ Sélectif / Inoffensif pour la faune, la flore, les opérateurs et les riverains / Pas de résidus ni d’intrants / Pas de résistance / Compatible avec la loi Labbé et les labels d’agriculture biologique.

 

Les premiers piégeages sont concomitants avec l’éclosion des bourgeons. Les pontes de la première génération sont celles qui provoquent le jaunissement précoce (fin juin – juillet) des feuilles, il faut donc agir dès avril. Les générations suivantes provoquent moins de dégâts gênants (perte des feuilles fin août- septembre) mais construisent les populations hivernantes qui feront les dégâts l’année suivante. Il est donc essentiel de protéger les arbres d’avril à fin septembre.

Icons made by www.freepik.com from www.flaticon.com

 

Mode d’emploi

Nous vous conseillons d’utiliser la seringue Cameraria Pro Caps en association avec le piège Funnel trap (lien vers la page de l’article à créer).

 

Préparation :

Lester avec quelques graviers et remplir la partie basse du piège d’eau et de savon inodore, ou d’huile de paraffine puis emboiter la partie supérieure

• Insérer la cage dans la partie haute du piège

• Vider le contenu de la seringue dans la cage prévue à cet effet

 

Les papillons attirés par la phéromone sexuelle pénètrent dans le piège et sont capturés.

 

Utilisation :

Suspendre le piège le plus haut possible dans l’arbre, de préférence >5m dans la première couronne.

En usage de détection placer un piège tous les 25 m. 1 diffuseur attire le papillon sur un rayon de 5 à 10 mètres

Penser à ramasser les feuilles tombées au sol et arroser l’arbre en cas de chute précoce

Si les pièges capturent moins d’une centaine de papillons par semaine, les arbres sont protégés et aucun autre traitement n’est nécessaire

Une dose permet 3 mois de protection

 

Composition : 8E,10Z-tetradecadienal

Conservation : 2 ans et demi à température ambiante. Ne pas congeler

Produit utilisable en jardinage biologique.

 

 

 

Evaluez-le

Ces produits pourraient vous intéresser

Nos clients
sont satisfaits
Plus de 6000
références en stock
Expédition
sous 48 heures
Un conseil personnalisé Un conseil
personnalisé
Un conseil personnalisé

Besoin
d’un avis,
d’un conseil ?

CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS